conseil-changer-de-theme-wordpress

7 Points A Vérifier Avant De Changer De Thème WordPress

Vous possédez un blog ou un site Web basé sur le CMS WordPress. Et vous souhaitez changer de thème WordPress. Car vous souhaité installer un thème plus joli, avec des caractéristiques plus intéressantes que celles de votre thème actuel. Par exemple : un thème responsive qui s’adapte aux appareils de vos visiteurs, qui est mieux optimisé pour le référencement, paramétrable, et ayant un meilleur temps de chargement, etc.

Avant de cliquez sur le bouton « activer » de votre nouveau thème dans le menu « Apparence » de l’espace d’administration, pour changer de thème WordPress. Vous devez vérifier un ensemble d’éléments. Et cela, afin que le changement se passe en toute douceur, et sans dégâts. Surtout dans le cas où votre site Web est en ligne depuis longtemps avec le thème actuel. Car dans ce cas vous avez sans doute apportez plusieurs personnalisation que vous risquez de perdre sans se rendre compte après avoir changer de thème WordPress.

Point 1: Effectuez une sauvegarde de votre site WordPress actuel

Avant de changer de thème assurez vous d’avoir une sauvegarde de votre site Web actuel. Ainsi en cas de pépin ou de surprise, vous serez content d’avoir la possibilité de faire rapidement un retour en arrière à votre version précédente.

Vous pouvez faire une sauvegarde locale de vos fichiers. Et cela, en vous connectant à votre serveur d’hébergement à l’aide de votre client FTP favori (Filezilla par exemple). Pour la base de données de votre site WordPress, vous pouvez créer une sauvegarde à l’aide de l’outil PhpMyAdmin. Qui est disponible au niveau du Cpanel de votre hébergement.

A noter que certains hébergeur, mettent à votre disposition une fonctionnalité simplifiée pour récupérer une sauvegarde de votre installation.

Point 2: Tester le nouveau thème avant de changer quoi que ce soit sur votre site WordPress en ligne

Avant de changer et d’activer en ligne, le nouveau thème WordPress de votre site Web. Sachez que vous avez la possibilité de mettre en place un environnement de test, où vous installerez une copie de votre site Web. Vous pourrez ainsi y activer le nouveau thème dans un premier temps. Et y faire toutes les vérifications requises en toute tranquillité. Vous noterez alors tous les points que vous devrez reproduire lors du changement de thème sur votre environnement en ligne.

conseil pour changer de thème WordPress

L’environnement de test de votre site WordPress peut être installé dans votre machine locale. Ou dans un sous dossier de votre serveur d’hébergement distant. Dans ce dernier cas, assurez vous de demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer le site de test. Pour cela rendez vous au menu « Lecture » de la section « Réglages » comme indiqué dans la copie d’écran ci-dessus.

Point 3: Listez tous les codes Javascript ajoutés dans les fichiers header.php et footer.php de votre thème actuel

Si comme moi, vous avez intégré le code de suivi de Google Analytics, directement dans un des fichiers source de votre thème actuel (header.php, ou footer.php). Vous devez le copiez afin de le transférer dans le fichier équivalent de votre nouveau thème. Cela va de soi, pour tous les autres codes : code automatique de diffusion d’annonces de Google Adsense, etc.

Point 4: Listez tous les codes HTML et Javascript ajoutés dans les widgets HTML de vos colonnes latérales

Comme pour le point précédent, avant de changer de thème WordPress, vous devez listez les codes HTML et Javascripts. Que vous avez intégré dans vos colonnes latérales grâce au widget ‘HTML personnalisé’. Et cela afin de les transférer dans votre nouveau thème. Il peut s’agir par exemple : du plugin d’intégration de la page Facebook associée à votre site Web, d’un code Adsense, d’une bannière d’affiliation, etc.

Point 5: Listez les personnalisations ajoutées directement dans les fichiers functions.php et les fichiers de style CSS

Vous avez peut être apporté des modifications au fonctionnement natif et au design de votre thème actuel. Et cela, directement dans les fichiers sources ‘functions.php’ et ‘style.css’. Et vous souhaitez garder ces personnalisations dans votre nouveau thème. La solution est de premièrement lister toutes ces dernières. Ensuite, cette fois-ci, vous n’allez pas les copiez directement dans les fichiers sources de votre nouveau thème. Mais vous allez plutôt créer un thème enfant WordPress. Ainsi vous ne risquez pas de les perdre lors des prochaines mise à jour, ou des futurs changements de votre thème.

Point 6 : Vérifier la compatibilité avec vos extensions

Au niveau de votre environnement de test, vérifier que toute vos extensions actuelles continue de fonctionner normalement, après avoir changer de thème WordPress.

Point 7 : Choisissez une plage de faible audience et mettez votre site en maintenance

Maintenant que vous avez terminé tous vos tests et vos vérifications, idéalement dans un environnement de test. Et que vous avez listé et noté toutes les choses à réaliser. Lorsque vous allez réellement changer en ligne de thème WordPress, je vous recommande de choisir une plage de faible audience. Généralement, la nuit. Mais vous pouvez vous en assurez en consultant par exemple l’historique du rapport d’audience de Google Analytics. Ensuite, le moment de bascule venu, mettez votre site en mode maintenance, le temps de tout mettre en place.

Vous avez apprécié cet article ? Laissez nous alors un commentaire et restez connecté avec nous, en nous suivant sur Twitter, Facebook ou Youtube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *